Quelle alternative à Sharepoint ?

Tout le monde connaît, au moins de nom, la solution de Réseau Social d’Entreprise de Microsoft, Sharepoint. Au départ orientée contenu et documents, la solution a surfé sur la vague du Réseau Social dès 2005. Sa version 2007 était déjà, paraît-il, un RSE. Alors quid de sa version 2013 ? On nous promet en effet que cette fois, ça y est, Sharepoint est LE produit pour répondre à un RSE… Passons sur le fait que Microsoft a en parallèle racheté le pure player Yammer l’été dernier et qu’il est en grande phase d’intégration… En effet, le moral est bon malgré tout car le produit, depuis longtemps critiqué, a pourtant les faveurs des grandes entreprises. Ou tout du moins des DSI des grandes entreprises…

Ceux-ci ont une vision simple : Microsoft du sol au plafond. Pour les serveurs, pour Windows, pour la messagerie Outlook, pour la bureautique Office, pour le Browser (IE)… et donc pour le RSE : Sharepoint. C’est simple la vie !

Mais de la même façon qu’il existe des alternatives à Internet Explorer, il existe des alternatives à Sharepoint. Je présenterai celle que je connais le mieux : notre solution, Jamespot. Eh oui, une alternative à Sharepoint ! Il y a encore peu, on ne pouvait même pas le dire. Car s’attaquer au mammouth en place, c’était inutile, inaudible. On est tout de suite taxé de «mégalomanie ». Car on ne peut pas comparer nos deux solutions. C’est vrai … Mais il se trouve qu’en 2013, nous avons de nombreux clients et notamment des grands comptes -bien connus- qui ont préféré, ou plutôt ajouté Jamespot à Sharepoint… (Nous ne sommes pas les seuls… mais je laisse mes confrères parler de leurs solutions et des cas où ils ont suppléé eux aussi à Sharepoint). Donc, quand on dit alternative, ce n’est pas forcément pour le remplacer. Nombreux sont ceux qui ont un Sharepoint « officiel », imposé par la DSI, déployé tout ou partie… mais qui travaillent concrètement au jour le jour avec Jamespot. Nuance.

Certains nous demandent même de ne pas communiquer…  Politiquement incorrect… Et un monopole, c’est comme un dictateur, c’est oppressant.

DISCLAIMER
ATTENTION LA SUITE DE CET ARTICLE EST DÉCONSEILLÉ AUX PERSONNES SUIVANTES :
–          Vous pensez que Outlook est un produit réussi et que Windows est parvenu à se stabiliser. Que Internet Explorer progresse. C’est pareil pour tous leurs produits. Il faut laisser du temps.
–          Vous n’aimez pas prendre de risques : acheteur d’IBM dans les années 90 et de Microsoft dans les années 2000.
–          Vous aimez les monopoles technologiques qui sont garants d’une stabilité forte dans le temps. L’innovation, c’est pour les autres. D’ailleurs, vous en voulez toujours à Microsoft d’avoir changé le menu vertical en ruban dans Office il y a dix ans.
–          Vous trouvez le Réseau Social d’Entreprise inutile.
–          Vous soutenez depuis toujours la fondation Melinda & Bill Gates par l’achat de logiciels Microsoft.
–          Vous êtes d’accord avec votre DSI quoi qu’il arrive (même si le logiciel n’arrive pas sur votre poste, il y a sûrement une bonne raison).
Si vous lisez ces lignes, vous avez dépassé le premier filtre.

Jamespot équipe donc des sociétés qui ont aussi Sharepoint ! Commençons par là. Les raisons sont multiples, et s’additionnent parfois. Mais on peut les lister de la manière suivante.

D’abord sur le terrain fonctionnel, Sharepoint, pour l’utilisateur final (je garde la dimension SI et intégration pour la fin), est, même avec SP2013, un acteur qui ne se démarque pas des autres solutions de RSE. Sur les fonctions de RSE il s’entend… car si vous aimez Sharepoint pour ses fonctions d’Intranet ou documentaire, alors, là… en effet, les RSE se font plus discrets. Quoique… Dans un compte où Jamespot est présent, la fonction de publication « à la Intranet » est jugée plus simple et pratique dans Jamespot que dans Sharepoint…

Raison n°1
Sharepoint c’est lourd. Jamespot c’est léger.

Sharepoint est « lourd » dans les grands comptes car déployé à tous les employés, et il est difficile de le faire bouger. Comme Outlook qui n’est jamais décliné, Sharepoint est souvent délivré a minima pour tous. Aussi, vouloir ajouter une petite fonctionnalité, c’est tout un process… voire impossible pour des sombres raisons techniques (qui n’en sont pas car on peut tout faire avec Sharepoint !)
Un de nos clients a donc choisi de déployer Jamespot au niveau de son département car la fonction attendue du RSE n’arriverait pas avant un ou deux ans. … Une paille à un moment où dans le business tout le monde court après le temps et les résultats.

Raison n°2
Sharepoint ne s’adapte pas sans un projet informatique. Jamespot se décline en quelques clics par et pour le métier.

Le choix d’un RSE global prend du temps, là où Jamespot, déployé à l’échelle du besoin, peut être modifié simplement par l’administrateur de  la plateforme. Et ce sans avoir à en référer au plan de déploiement 2015. Qui plus est, de nombreuses modifications (gouvernance, blocs, ajout d’apps, …) se font sans développement dans Jamespot. C’est le métier qui connaît ses objectifs. C’est lui qui sait ce que le RSE peut lui apporter. Avec Jamespot, c’est encore le métier qui est autonome pour déployer son RSE et les évolutions qu’il attend. Plus de dépendance. Le business n’attend pas.

Raison n°3
Sharepoint est dans l’Intranet. Jamespot est dans l’Intranet ET l’extranet.

Souvent, pour des raisons de sécurité, de règles SI, il n’est pas possible de faire rentrer des extérieurs au SI dans le RSE. Mais alors comment tirer la force du social ? Des partenaires ? Des Clients ? Un de nos clients à choisi Jamespot pour justement gérer cette double vue. De plus, avec le connecteur LDAP, les utilisateurs internes sont synchronisés entre l’annuaire interne et Jamespot. Jamespot gérant les externes à l’extérieur du SI. Au-delà de l’alternative : la complémentarité.

Raison n°4
Sharepoint se déploiera dans 2 ans. Jamespot dans 2 minutes.

C’est basique. Vous avez besoin d’un RSE maintenant, pour votre métier. Car vos objectifs sont chauds à tenir… demandez à votre patron d’attendre 2 ans comme ce que la DSI prévoit… ou choisissez Jamespot. Maintenant. L’ouverture d’une instance est immédiate. Le déploiement rapide. C’est ce qui a convaincu un grand compte qui n’en pouvait plus d’attendre le déploiement toujours reporté de Sharepoint pour tous…

Raison n°5
Sharepoint : tout ça pour ça. Jamespot : c’est ça.

Économie de moyens, nous dit-on. Je connais le projet d’une entreprise – pourtant pas riche à ce que je comprends dans les médias – qui a développé son Sharepoint … tout ça pour arriver à un scope fonctionnel plus petit que Jamespot. Quelle est la logique ? A part se faire plaisir avec un LEGO pour grand?

Raison n°6
Sharepoint peut tout faire. Jamespot ne sait faire que du RSE qui se décline en application sociale métier.

Sharepoint est objectivement un environnement de développement complet. Avec lui on peut en effet tout faire. Maintenant, à quel prix ? Dans quel délai ? Avec quelle capacité de maintenance?  Je vois aujourd’hui arriver les projets développés en SP2007 qui doivent être refondus intégralement pour SP2013…. On parle de pérennité des éditeurs… mais Microsoft lui-même n’assure par une grande pérennité des développements pour ses clients, ce qui fait d’ailleurs le bonheur des SSII d’intégration.
Nous avons ainsi gagné récemment le projet d’un grand compte qui nous avait challengés face à Jive et Sharepoint.  Deux critères ont été décisifs. Le premier, factuel, sur le coût. Le second sur le délai de réalisation. Le besoin rentrait en effet dans le « modèle Jamespot » de déclinaison d’une Apps Métier Sociale et nous avons pu en un temps record (quelques jours) monter l’intégralité du cahier des charges. Mais ne nous y trompons pas : toutes les applications de la terre ne sont pas déclinables dans Jamespot ! Si votre projet est centré sur le RSE, avec un composant métier, alors oui, Jamespot est une alternative au développement dans Sharepoint. Jamespot ne fait que ça. Mais il le fait bien.

Raison n°7
Pourquoi payer plus cher Sharepoint alors que Jamespot est aussi bien et moins cher ?

Il faut reconnaître à Microsoft une grande capacité d’agriculteur. Après avoir semé des graines gratuites dans le champ des DSI… ils viennent aujourd’hui récolter le fruit des licences à un tarif… musclé, diront certains. Jamespot a en moyenne un coût global moindre, pour un service en mode SaaS sécurisé. Alors pourquoi continuer à payer si cher un logiciel sans le service d’hébergement et de maintenance qui va avec ?
Sans compter qu’à ce coût s’ajoute un coût caché immense : chaque migration majeure occasionne une refonte du projet global. Votre entreprise n’a plus les moyens de se payer ces coûts. Ou alors, payez-vous ce logiciel et séparez-vous d’une (ou deux) personnes de votre service… Faites votre choix. Chez Jamespot, nous pensons que le temps des projets informatiques pharaoniques est derrière nous, et que le numérique doit être accessible pour des budgets réduits et un service mutualisé maximum. Le Cloud est le levier qui permet ce changement.

POUR RÉSUMER : JAMESPOT EST UNE ALTERNATIVE A SHAREPOINT POUR VOUS SI :
–          Vous n’avez pas peur de ne pas prendre le leader mondial.
–          Vous pensez qu’un RSE global c’est bien, mais qu’une application sociale métier c’est mieux.
–          Vous vous dites que c’est le moment de reprendre le contrôle du temps des systèmes d’informations, car ils sont un enjeu de productivité pour vous.
–          Vous n’aimez pas les coûts cachés des licences où on n’y comprend rien. Vous aimez un prix direct et simple.
–          Vous n’avez pas le temps d’attendre pour vos besoins.
–          Vous aimez l’innovation.
–          Vous êtes autonome et savez dire ce que vous pensez à votre patron, même s’il n’est pas d’accord avec vous.
–          Vous voulez un budget raisonnable pour votre numérique.

En conclusion, maintenant que vous avez compris qu’il y aura plusieurs RSE, ou plutôt plusieurs applications sociales métiers dans votre entreprise, laissez la DSI déployer  Sharepoint comme ils ont déployés Outlook/Exchange et Windows. Mais pour vos besoins métiers, choisissez une alternative qui vous ressemble et vous permet d’accomplir vos objectifs. Ne soyez pas le mouton RSE de la farce.

  Bouton-Jamespot-TESTEZ-285-110   Bouton-Jamespot-DEMO-285-110